Jeudi dernier, se déroulait le “Quai des Réseaux” à Quimper, et comme d’habitude, j’y suis allée avec plaisir et en suis ressortie prête à conquérir le monde. Mais connaissez-vous la force des réseaux ?

Définition

Quand je me suis lancée dans l’entrepreneuriat, je venais juste d’arriver sur Quimper. Double peine pour moi donc : connaître et me faire connaître quand on est pas d’ici. Alors, j’ai cherché sur Google : “réseaux professionnels Quimper” .. autant vous dire que ce n’était pas les bons mots pour ma recherche. D’ailleurs, lorsque je cherche sur ce même moteur de recherche “Courants Porteurs”, la description n’est pas explicite, il est indiqué “association de dirigeants d’entreprise”. De même que pour le BNI, il est indiqué “réseau d’affaires”.

Alors, un réseau c’est quoi ? En fait, il y a pour moi 2 catégories de réseaux : le personnel et le professionnel.

Le personnel se fonde sur vos connaissances, les personnes avec qui vous passez du temps, votre famille, vos amis, les amis de vos amis, vos collègues de travail (en tant que salarié).

Le professionnel est destiné plus aux dirigeants et aux grands cadres. Pour moi, il existe les réseaux professionnels officiels et les officieux.  Le premier fait référence aux groupes de personnes qui se réunissent dans un même but et il est d’ailleurs clairement dit dès le début. Le second est constitué les personnes avec qui vous travaillez (clients, prospects).

Quand j’ai démarré, je ne savais rien de tout ça et étais même assez associable … Comment alors trouver les réseaux ? C’est grâce à Pôle emploi finalement que j’ai pu rentrer dans le système : il m’ont envoyé vers la BGE, qui m’a envoyé vers leur propre réseau et m’a présenté une personne du groupe BNI de QuimperFormance. Autrement dit, c’est par des rencontres que l’on rentre dedans.

La force des réseaux

La première année de ma création, j’ai donc été invitée à une réunion du BNI QuimperFormance (suite à ma rencontre avec Cyril Schutz, Directeur Consultant du groupe BNI lors de mon passage à la BGE). Puis une seconde fois quelques semaines plus tard. Grâce à ces 2 présentations, j’ai eu un client, qui est toujours l’un des mes clients !

La force des réseaux c’est ça : donner sa chance grâce à la rencontre de la personne. Et grâce aussi à la recommandation. Il ne faut pas en avoir peur, c’est même la règle de base ! Moi personnellement, je le fais toujours par conviction et avec sincérité. Je ne le fais pas si je n’ai pas confiance ou alors, je préviens que je n’ai pas testé ses services mais la personne est très sérieuse au premier abord. Le réseau est l’ensemble des personnes professionnelles que vous connaissez et qui peut parler de vous, pour vous : votre commercial sans le savoir !

Les réseaux, vous l’avez compris, est la clé de toute activité : se faire connaître, se faire recommander et garder de bonnes relations avec les personnes. Lorsque je vais au Quai des Réseaux à Quimper, ce n’est pas pour chercher un réseau, je les connais quasiment tous maintenant dans le coin, mais pour garder contact. J’ai dis aussi que j’en étais ressortie reboostée : : une personne m’a dit tout le bien qu’il avait entendu sur moi et mon travail et ça n’a pas de prix ! Quand on commence à se faire connaître dans son milieu, les gens parlent. Ils parlent en bien ou en mal. La réputation négative est plus facile à avoir qu’une réputation positive qui est une chose fragile mais tellement gratifiante !

Une personne que l’on voit régulièrement a plus de chance de se faire recommander positivement que celle que l’on ne voit jamais. Et puis, je vous disais tout à l’heure que j’étais associable avant. Les réseaux ont tout changé : j’aime bien aller à la rencontre des gens maintenant, savoir ce qu’ils font, quels sont leurs projets. C’est toujours un enrichissement personnel. Et puis qui sait si cette nouvelle personne ne va pas vous apporter un partenariat ? Les réseaux amène du business oui, mais ce n’est pas cela que je cherchais en priorité tout au début. Je voulais simplement partager ce que je vivais et savoir comment faisaient les autres. Les difficultés rapprochent les personnes : celles que j’ai rencontré tout au début font partie de mon cercle de personnes les plus proches. Et l’une d’entre elles m’envoi en Corse prochainement pour un contrat !! Sans ces rencontres et son coup de pouce, jamais je n’aurai pris la décision de m’orienter sur ce contrat ! JAMAIS !

Liste non exhaustive des réseaux à Quimper

Pour donner un petit coup de pouce aux personnes qui souhaitent se lancer, voici une liste, surement non exhaustive de ce qui existe ici :

et je dois en oublier …

Conclusion

Je pense que l’on ne peut pas y échapper quand on dirige une entreprise et encore plus si notre produit/service est orienté vers les entreprises (BtoB). Il en existe beaucoup et même des invisibles (officieux) et il faut bien le/les choisir. Avoir les mêmes valeurs que celles du réseau. Il ne faut donc pas hésiter à tous les tester et ne rester que dans ceux qui nous apportent (pas seulement financièrement mais aussi personnellement).

J’espère que cet article vous a plu, vous pouvez me laisser un commentaire sur votre expérience, elle sera toujours la bienvenue pour moi et pour ceux qui les lisent.

Très belle semaine à tous et prenez soin de vous,

Rosenn