Jusqu’au 12 mars dernier, je ne m’étais pas posé la question suivante : pourquoi est-ce que j’ai acheté une extension en .bzh ?
Le 3 avril dernier j’ai dû répondre à cette question devant une centaine de personnes lors d’une conférence à la CCI de Quimper où j’avais été invitée à témoigner. Je devais expliquer pourquoi je l’avais fait et ce que ça m’apportait, voici la suite …

Pourquoi Moi ?

Pour cette conférence à la CCI, ils recherchaient des témoignages d’entreprises du secteur ayant un site web et un blog, le tout sous le nom de domaine en .bzh. Lorsque j’ai reçu l’invitation, j’ai été très étonnée que l’on pense à moi ! Je connais d’autre personnes qui ont un blog qui cartonne plus que le miens et qui est aussi en .bzh (on leur a peut-être demandé et n’étaient pas disponibles 😉 ) Alors j’ai accepté avec un grand plaisir ! C’était existant de partager ma petite expérience 🙂

Rosenn Lemarchand – AIR ZEN – Conférence CCI 3/04/2018

.bzh ou .fr ?

Lorsque j’ai créé mon nom de domaine air-zen.bzh, j’ai évidemment regardé ce qui existait en France avec ces mots. airzen.fr était déjà prit et parlait d’air conditionné et ventilation sur Paris .. pas du tout mon domaine donc 😉 et en vérifiant aujourd’hui si c’était toujours ça, surprise : il n’est plus utilisé. Je pourrais l’acheter, tout comme en .com mais non.

En fait, lorsque j’ai décidé de prendre l’extension .bzh, c’était juste naturel. Comme sur ma plaque d’immatriculation, j’ai ajouté mon département 29, tout comme quand je changerai de ligne fixe, j’aimerais bien avoir un numéro commençant par 02.98 car c’est la marque de fabrique du Finistère. Voilà, c’était juste normal.

Chauvinisme

Oui, c’est ce que j’ai répondu à cette petite interview à la CCI parce que le mot a été lâché pendant la présentation, et moi j’ai totalement adhéré à cette idée. Je revendique mon identité bretonne depuis très longtemps et comme beaucoup de bretons.

C’est une manière de dire aussi : eh regardez ce que j’ai fais, moi, jeune créatrice d’entreprise au bout de la Bretagne, voilà ce que je sais faire ! Je suis fière de dire à la France entière (enfin, ceux qui me lisent) que la Bretagne est dynamique et pleine d’idées. C’est une marque de fabrique, une identité en soi.

Côté visites

D’un point de vue nombre de visite, ce n’est pas le .bzh qui change quelque chose, mais bien le blog. Depuis que je l’ai commencé, cela a radicalement augmenté le nombre de mes visites. C’est déjà une victoire pour moi ! Je trouve de moins en moins de temps pour faire des articles mais à chaque fois que je me pose pour le faire, c’est un réel plaisir de partager mes idées. J’avoue que ça me plaît de faire comme “Carrie Bradshaw” lorsqu’elle écrit un article, je m’entends vous raconter ce que j’écris, je papote avec vous ! bref, je m’éloigne du sujet …

Alors .fr, .com ou .bzh ?

Tout dépend de ce que vous vendez / représentez : le .com est plus international, le .fr basique (à mon avis) et le .bzh est une revendication, comme peut exister .cat (catalogne) et .corsica. Avec toutes les extensions de nom de domaine qui existe, vous ne trouvez pas votre bonheur, faites simple et restez en .fr !

Blog AIR ZEN – Rosenn Lemarchand

Pour info …

Sachez que j’ai appris des petites choses quand même à cette conférence, comme :
– il y avait en juillet 2017 : 47 millions d’internautes en France,
– 82 % d’entre eux vont d’abord se renseigner sur internet avant d’acheter,
– il n’existe que 200 000 sites marchands en France pour 3 millions de TPE (soit 1 TPE / 8)

Conclusion : je l’aurai un jour ma boutique en ligne, je l’aurai !!

Belle semaine à vous tous, et prenez soin de vous !

Rosenn